Peau-à-peau et césarienne



A l'heure où une capsule de la Maison des Maternelles fait le tour de la toile vantant une "connexion" ininterrompue avec bébé à l'aide d'un casque de réalité augmentée, après une césarienne, voici un article bienvenu, sur le site Co-Naître . Celui-ci explique l'importance du peau-à-peau avec bébé en situation de naissance par césarienne. Celui-ci a des impacts qui dépassent même le contact affectif "direct", si important pour la suite avec bébé, puisque le besoin en médicaments analgésiques et anxiolytiques pour la maman est significativement diminué. De plus, cela permet un meilleur taux d'allaitement et diminue le recours à une hospitalisation au néonatal pour le bébé.


Cette pratique requiert, bien sûr un peu plus de présence de la part du personnel, ce qui n'est pas toujours facile à mettre en place dans le monde hospitalier et son actuelle gestion désincarnée de la réalité des besoins des réels besoins des patients.


Et pourtant, il est possible de faire autrement. De prendre le temps d'accueillir le bébé. L'éloignement du bébé après une césarienne est inutile médicalement parlant (sauf bien sûr lorsque l'état du bébé requiert des soins particuliers). La séparation de maman et bébé pendant le séjour en salle de réveil est particulièrement toxique et dommageable pour la relation d'attachement entre maman et bébé.

Je vois beaucoup de mamans qui ont eu une césarienne et pour qui ce manque reste imprimé profondément comme un échec, un manque de réponse à un besoin viscéral qui n'a pu être respecté et cela fait mal... parfois pendant très longtemps. Non, il ne suffit pas d'avoir "un bébé et une maman en santé" pour faire une maman heureuse et qui peut passer au-dessus de l'acte chirurgical que représente la césarienne, comme si de rien n'était. Ni la maman, ni le bébé n'ont été programmés pour une telle naissance. Il manque quelque chose pour l'un comme pour l'autre. Le reconnaître est un premier pas. Eviter d'y ajouter une charge émotionnelle difficile supplémentaire en est une autre.

Bien sûr, on peut saluer le fait d'avoir accès aux césariennes qui sauvent des vies, mais il faut prendre conscience que la banalisation de telles naissances a des répercussions profondes sur le vécu de la femme, du bébé et même du couple.



103 vues

©2018 comprendre-mon-bebe.com
 

  • Black Facebook Icon