Quand bébé naît plus tôt


Alors que la journée dédiée à la prématurité vient tout juste de se terminer, j'ai envie, aujourd'hui, de mettre à l'honneur les parents de ces bébés nés trop tôt et qui doivent s'abandonner à voir leur bébé dans des situations difficiles même pour les professionnels.

Une différence manifeste peut être faite par un accompagnement bienveillant et judicieux de ces familles qui entrent dans leur métier de parents avec un tel choc, un tel décalage, une telle fatigue et qui ne sont pas dans l'ordre des choses.


Pour aider ces parents à accompagner bébé de la meilleure façon, il est essentiel que le personnel soit formé à accompagner aussi bébé de façon adaptée. Avoir des gestes doux, bienveillants, enveloppants alors que des examens, des soins parfois invasifs, douloureux doivent être réalisés, mais aussi expliquer au bébé ce qu'on lui fait autant qu'aux parents. Lui dire quand ce sera difficile, douloureux, désagréable que l'on voit que c'est difficile pour lui et qu'il est très courageux et combatif. Lui dire qu'on l'honore, lui aussi, pour cette force dont il témoigne chaque jour.


En permettant aux parents de mettre des mots aussi sur ce qu'ils voient, sur les émotions qu'ils vivent, en adressant ces mots à l'enfant, celui-ci pourra mieux accepter ses propres émotions et ne pas se sentir responsable de celles de ses parents.


Le quatrième trimestre de la grossesse est un moment important, mais quand celui-ci se confond avec le troisième, ces familles ont besoin de beaucoup de soutien.


Vous pourrez lire ici le témoignage très touchant d'un papa.


Je vous propose ce film tourné dans un hôpital que je ne connais pas, mais les images sont très éloquentes. Sachez toutefois qu'elles peuvent être difficiles pour certaines personnes et font pourtant partie de la réalité de ces bébés et de ces parents.


0 vue

©2018 comprendre-mon-bebe.com
 

  • Black Facebook Icon