Porter bébé?



Dans mes consultations, il n'y a pas une journée où je ne sois interpellée par la question des "caprices" possibles des bébés. Les mamans se sentent coupables de garder bébé dans les bras alors que l'entourage leur dit combien elles vont rendre ce bébé dépendant et capricieux.

Il est temps de mettre fin à ces conseils mal avisés et surtout d'arrêter d'y croire et de douter de ce que notre coeur de maman nous dicte.

Un bébé qui pleure s'exprime.


Il exprime ce qu'il ressent à ce moment-là et cela peut être un inconfort parce que sa couche est pleine, qu'il a des bulles qui le dérangent dans son système digestif, une douleur, mais aussi il peut exprimer des émotions. Mais, dans tous les cas, il a besoin d'être écouté, entendu et rassuré. Son système nerveux n'est pas encore adapté à pouvoir résoudre une situation difficile seul.

N'oublions pas que, pour des raisons anatomiques qui sont issues de notre passé d'animal à quatre pattes devenu bipède, notre bassin s'est transformé et pour permettre notre équilibre debout, il a pris une forme avec plusieurs courbes qui ne rendent pas la sortie du bébé facile. Et, en même temps, notre cerveau, et notre tête, ont pris du volume.... Donc, le bébé humain naît très tôt dans son évolution. Il est très prématuré par rapport aux autres espèces animales.

Notre vision de l'homme "supérieur" a sans doute transformé les exigences que nous avons vis-à-vis de nos bébés dans les sociétés les plus technologiques. Mais les besoins des bébés sont toujours ceux des bébés des chasseurs-cueilleurs que nous étions! Et donc, ils ont besoin de la proximité de leur maman, la sentir, la toucher, bouger avec elle, s'agripper, se rassurer dans ses bruits, son odeur et.... sa bienveillance, son écoute, sa contenance.


Si le besoin d'autonomie est aussi à satisfaire de temps en temps pour bébé, il est évident que le temps passé à explorer cette compétence va croissant avec l'âge, mais surtout avec la sécurité de base. Je propose donc aux parents de faire des essais de laisser bébé seul quelques minutes, voir plus, près d'eux au début, explorer sa motricité, mais tant qu'il est dans le confort et la sécurité affective. Pour certains bébés, ce sera 1 minute, pour d'autres 10 ou 15 minutes, selon l'âge. Mais si bébé ne supporte pas d'être déposé, il a une raison de le faire. Son appel n'est pas une façon de vous rouler et d'obtenir volontairement vos bras, mais un appel à l'aide. Bébé a besoin de vos bras à ce moment-là. Besoin de votre présence, de votre écoute et de votre contact.


Au plus on répond aux besoins affectifs du bébé, au mieux il comprendra qu'exprimer ses émotions est permis, entendu et compris. Il pourra ainsi, petit à petit se sécuriser de façon plus autonome, mais cela prendra plusieurs années, petit pas par petit pas. Un bébé qui n'est pas sécurisé, que l'on n'écoute pas, dont on n'entend pas les émotions, finira par ne plus s'exprimer. Peut-être ne pleurera-t-il plus, mais il sera dans le sentiment que de toute façon, cela ne sert à rien de s'exprimer, personne ne viendra l'aider.


Donc, portez vos bébés. Les écharpes de portages sont d'excellentes aides pour que l'on puisse quand même faire certaines tâches, pendant lesquelles bébé est tout contre vous, bercé, rassuré. Et s'il pleure, même quand vous le portez dans les bras, laissez-le s'exprimer, en l'écoutant, en le reconnaissant dans ce qu'il vit et en le rassurant (bien sûr après avoir vérifié qu'il n'est pas malade). Et... dites-lui ce que vous vivez, vous aussi, avec ces pleurs pour qu'il ne se sente pas responsable de votre éventuel malaise.


Je vous partage une petit vidéo que j'ai trouvé bien intéressante.



373 vues

©2018 comprendre-mon-bebe.com
 

  • Black Facebook Icon