Le courage d'accepter la césarienne



Les femmes qui doivent avoir une césarienne sont tellement courageuses, d'accepter de s'abandonner ainsi à une intervention chirurgicale qui les laissera marquées physiquement et émotionnellement. Beaucoup se dévalorisent "je n'ai même pas été capable d'accoucher". En réalité, elle l'auraient été 100 fois si cela avait été possible. Si on en arrive à une césarienne, c'est parce qu'on a tout essayé et les parents savent ce que cela veut dire. Se donner des échéances, se dépasser pour les atteindre, accepter de continuer, même quand ce n'est plus possible. Retrouver des forces là où l'on croit qu'il n'y en a plus.Chapeau aux mamans qui ont une césarienne.

L'auteure de la photo explique son point de vue dans cet article.

Il est très important que l'entourage comprenne ce que vit cette maman. Souvent on va nier son vécu émotionnel de cet accouchement. "Tu vas bien, bébé aussi, de quoi te plains-tu?". Pourtant, très souvent, les mamans ont a faire le deuil de l'accouchement par voie basse. Il faut digérer la souffrance et la peur qui peuvent avoir précédé ou duré pendant la césarienne, surtout si c'était en urgence.

Souvent, au départ, les mamans sont contentes que tout aille enfin bien. Dans un deuxième temps, elles ont besoin qu'on écoute leur point de vue, leur vécu, qu'on les écoute vraiment. Parfois, la détresse est si grande que le lien avec le bébé peut être difficile.

Ces femmes font preuve d'un grand courage, je le répète, et il faut les honorer pour ça.

1,264 vues

©2018 comprendre-mon-bebe.com
 

  • Black Facebook Icon